Sensible à la situation difficile que vit la population : L’État renonce à 47 milliards de recettes, pour soutenir le pouvoir d’achat des Sénégalais

by SÉNÉGAL ÑOO FAR

La flambée des prix des denrées de première nécessité, due à des facteurs exogènes, fait grincer les dents des consommateurs.

Depuis plus d’une année, l’État a décidé d’appliquer des montants forfaitaires sur les droits de douane normalement recouvrables sur la valeur CAF. Ceci a entrainé une réduction des droits de douane dus à 50 %.

Aussi, des mesures fortes visant à atténuer l’ampleur de la hausse des prix en réduisant la taxe qui pesait sur certains produits de grande consommation, ont été prises par l’État.

Mais, en dépit de tous les efforts consentis par le gouvernement du Sénégal pour protéger le pouvoir d’achat des ménages, les prix, sur le plan international, ne cessent d’augmenter. Un goulot pour les consommateurs sénégalais qui voient leur pouvoir d’achat s’effriter de jour en jour.

Related Posts

Leave a Comment